Calendrier

Septembre 2017
L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30  
<< < > >>

Présentation

  • Lyzis et son L
  • : 10/12/2007
  • : Lire : Ici
Lundi 2 août 1 02 /08 /Août 06:20

Début : Troublante invitation

Juste avant : Troublante invitation 3

 

Commença alors sous mes yeux un ballet singulier. Il se déplaçait très lentement… tournait autour d’elle d’un pas de prédateur… totalement concentré… il fixait intensément sa femme. En contraste avec ses pas mesurés, il faisait tournoyer les deux martinets aux reflets rouges avec une dextérité et une vitesse qui remplissait l’air. De ma place, je sentais l’odeur du cuir et le vent que levaient ses moulinets cadencés. Un instant je me persuadais que jamais il n’effleurerait sa femme de ces centaines de brins sauvages qui déchireraient sans aucun doute la peau délicate. Elle frémissait… totalement immobile… proie hypnotisée… paralysée… enveloppée… par les caresses aériennes que déplaçaient les instruments…

Sans même que je ne perçoive un changement… un claquement… un cri étouffé… un recul brusque de tout le corps de la belle, m’indiqua que le cuir avait mordu… J’avais fait un bond dans mon fauteuil… une sueur froide me courait le long de l’échine… je me redressais et me concentrais… J’étais perdu… ne sachant où regarder pour éviter la surprise… Ses pas de danse étrangement calmes ? Le dessin hypnotisant de ses bras se croisant dans un rythme soutenu ? Le tourbillon incessant des lanières ? Les fesses de nouveau en position de demande ?

Elle avait en effet repris sa place et tendait plus encore ses rondeurs au contact. Un gémissement langoureux s’échappait de ses lèvres serrées… comme une prière… une supplique… un souhait…

-Oui ! Encore ! Je ne veux plus attendre ! S’il te plait, vas au bout ! Caresse-moi sauvagement ! Brûle moi de tes lanières ! Arrête de tourner autour ! Tue-moi !

Elle ne parlait pas… mais j’imaginais ces mots sortant de sa bouche et une vague d’excitation me submergea.

La mélodie débuta aussitôt. Les claquements réguliers donnaient la mesure au chant inarticulé…  La litanie prenait de l’ampleur en même temps qu’augmentait l’ondulation du corps de la femme … Les gestes de l’homme restaient précis… réglés comme un métronome… dans une concentration presque douloureuse… La tension qui se dégageait du couple était palpable… d’un érotisme à couper le souffle…

D’ailleurs, j’étais encore en apnée et ne repris mon souffle que quand les deux martinets tombèrent brusquement au sol en même temps.

Il les avait lâchés et en deux pas avait pris possession de ses fesses. Il avait posé ses larges mains sur les globes écarlates et lui mordait la nuque. La mélopée qui s’élevait de ses lèvres atteint les aigus et elle se tendit comme un arc avant de se laisser glisser dans ses bras.

Il la porta jusqu’au fauteuil et la garda sur ses genoux… comme on protège et console un petit être fragile. Il ne la quittait pas des yeux… attendant visiblement qu’elle revienne… Elle finit par ouvrir les siens et lui offrir un sourire immense… je pouvais lire un amour infini dans son regard. Cet échange muet me remua jusqu’aux tripes. Quel homme ne désirerait qu’une femme le regarde ainsi ?

Quand enfin il leva les yeux vers moi, il y avait en lui un mélange de sentiments que je fus bien en peine de tous reconnaitre. Mais il était heureux… ça, ça ne faisait aucun doute…

 

Après : Troublante invitation 5

 

Par Lyzis - Publié dans : Fantaisies imaginaires
Voir les 2 commentaires - Ecrire un commentaire
Retour à l'accueil
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés